La croix d’Hendaye – Étude 26

Dans le « Mystère des cathédrales » — publié en 1964 chez Jean-Jacques Pauvert l’alchimiste Fulcanelli commente une inscription latine OCRUXAVES PESUNICA gravée sur l’une des faces du bras transversal d’une croix de pierre érigée près de l’église de Hendaye, petite ville frontière du pays basque.

pesunica

Fulcanelli, ayant remarqué une anomalie dans la position de la lettre (s) dans OCRUXAVE(S) PESUNICA ( et dans sa forme latine : O crux ave (s)pes unica ) fait ce commentaire : « Or puisqu’elle existe, il faut conséquemment, que cette erreur apparente ait été voulue en réalité ».

Conclusion que nous ne pouvons qu’approuver mais qui ne nous a pas conduit comme Fulcanelli à étudier cette anomalie grammaticalement mais à résoudre numériquement les lettres de l’inscription OCRUXAVES  PESUNICA et  – à partir des nombres obtenus en additionnant les positions de ses lettres, à retrouver la structure du Schéma : ses colonnes inclinées – son aiguille – le « X » du petit cercle.

DÉMONSTRATION DES OPÉRATIONS QUI ILLUSTRENT LES RELATIONS DE « OCRUXAVES – PESUNICA » ET LA FORME DU SCHÉMA.

  Le « X  » isolé au sommet de la croix indique qu’il faut isoler le « X » de

      OCRU(X)AVES .

  La somme des nombres des positions des lettres OCRU AVES donne :

      15+3+18+21+1+22+5+19 = 128 — ou 20 en base 36 — car ( 3X36+20=128 ).

      Le secteur 20 du Schéma est occupé par le signe des Gémeaux et ses deux   

      barres verticales : symbolisant les colonnes du Temple.

  PESUNICA donne 88 ( ou secteur 16 ) – Jupiter – l’aiguille du Schéma.

  Le « X » de OCRU(X)AVES symbolise le « X » du petit cercle du  Schéma.

gemeaux

Fulcanelli – citant la conception mystique des cycle de l’évolution humaine – associe les gravures du pilier avec les quatre âges du monde de la mythologie hindoue : l’âge d’or – l’âge d’argent – l’âge de bronze – l’âge de fer.

sol-lune-jup-mars

Relation entre les gravures et les secteurs du Schéma temporel

  Soleil : La somme des pointes des étoiles donne 24 ; position du Mercure

      planétaire sur le Schéma. Dans la 1ière opération de fermeture du Schéma

      on enlève Vénus – dans la 2ième le Soleil et Mercure – puis dans la 3ième,

      Mars et Lune. ( Voir l’Étude-21 )

  Lune : La demeure de la Lune est en Cancer, nombre 8 en Kabbale. L’oeil

      droit de la lune « ouvert » correspond au grand « 8 » de droite du Schéma.

      L’oeil gauche « fermé » correspond au Schéma fermé. ( voir l’Étude-8 )

  Étoile : La somme des pointes orientées vers les quatre coins donne ( 16 ) ;

      positions de Jupiter sur le Schéma – le bronze en tradition.

  Croix : Les deux « A » du haut symbolisent le signe d’air du Verseau,

      secteur 2 du Schéma.  Les deux « A» fixés sur la croix symbolisent la Terre 

      de Saturne, nombre 2 en Kabbale, secteur 15. ( 2 + 15 ) = 17 secteur de 

      Mars sur le Schéma.      

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s