LE MERCURE DU TAROT DE MARSEILLE – Étude 40

tarot

 

L’inversion gauche-droite des personnages de l’arcane VI et XVIIII « et le geste de la Dame pointant la main gauche vers le coeur de l’Amoureux » constituent — après analyse de leurs relations avec le Schéma et la Kabbale — une démonstration remarquable des méthodes visuelles utilisées par les auteurs du Tarot de Marseille pour transmettre leur Savoir Hermétique.

La ligne noire du Schéma montre le trajet qui conduit l’Amoureux {*} du feu lunaire de Sin {**} — à l’union à l’arcane XVIIII avec les feux solaires de Schin et Kaf final {***} — jusqu’à sa transmutation dans le Soleil aux seize rayons émanant du petit cercle du Schéma.

{*} Le personnage central de l’arcane VI, avec son costume de différentes couleurs, symbolise le Mercure « lettre Reich en Kabbale » : la matière qui prend toutes les couleurs en Alchimie.

{**}  Le cupidon de l’arcane de l’Amoureux est entouré de 23 rayons – et la Lune occupe le secteur vingt-trois du Schéma. Le personnage à la crinière de flammes, avec la main appuyée pesamment sur l’épaule de l’Amoureux, symbolise la nature matérielle du feu de Sin.

{***} Schin est le feu spirituel. Il ne peut être obtenu qu’après avoir maîtrisé le feu passionnel et matériel de Sin ( cercle gris ) : symbole du péché en Kabbale — et avoir parcouru toutes les étapes de Aleph ( Le Bateleur ) jusqu’à Tav ( Le Monde ). Le disciple sur la Voie de la Connaissance est alors apte à recevoir en Kaf.final le « germe de feu » essentiel à l’ascension de la Montagne sacrée. ( voir l’Étude-14 )

 

schema

 

LETTRES EXCLUES dans les mots SCHÔR ( Taureau ) et REICH ( Mercure )

Dans SCHÔR ( Sin-Vav-Reich ) c’est la lettre Reich ; car l’Amoureux ne prête attention qu’à l’homme à la chevelure de feu.

Dans REICH ( Reich-Aleph-Schin ) c’est la lettre Aleph ; car cette lettre a été remplacée « lors de son ascension vers le petit cercle du Schéma » par la lettre Kaf.final . La lettre qui occupe la position « que la Dame pointait de la main » dans l’arcane VI. ( voir l’illustration ci-dessous )

— Notez que la somme des nombres attribués en Kabble aux lettres Reich-Schin-Kaf.final ( 200. 300. 500 = 1000 ) donne le nombre d’Aleph.final

Cette hypothèse d’exclusion de Reich et Alep est confirmée par le calcul des  secteurs de ces lettres sur le Schéma : c’est-à-dire les nombres 4 & 12, dont la somme donne 16 : le nombre des grands rayons entourant le Soleil de l’arcane XVIIII …Alep.final émanant de ce Soleil.

— Notez qu’Aleph.final ( nombre 1000 ) est symbolisé par les nombreux petits rayons entourant ce Soleil.

 

derniere-carte

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s