Uncategorized

Introduction

Les études qui vont suivre révèlent l’existence du schéma géométrique qui est à l’origine de la Kabbale hébraïque, de l’Astrologie et du Tarot de Marseille. Elles sont autant de morceaux d’un puzzle qu’il revient au lecteur d’assembler. L’auteur étudie les lois du Schéma Universelle de la Connaissance Traditionnelle, et donne des exemples de son utilisation pour interpréter les écrits de Nostradamus, de la Kabbale hébraïque, de Carlos Castaneda et de certains textes plus hermétiques de la science ésotérique.

Dans le Zohar, le kabbaliste Rabbi Siméon, dit: « Celui qui étudie attentivement les forme du chandelier à sept  branches y découvre les mystères de la Sagesse suprême. »

 

blog 5  first image

 

Titres des premières études

1 – LE CADEAU DE CONNAISSANCE DE NOSTRADAMUS

2 –À PROPOS DU CADEAU DE CONNAISSANCE DE NOSTRADAMUS

3 – DEUX ÉNIGMES DU SEPHER YETSIRAH

4 – LA LETTRE TUE – L’ESPRIT VIVIFIE

5 – LE CHANDELIER – LA BALANCE – LE PHARE

6 – LES CARRÉS MAGIQUES

7 – LE TAROT DE MARSEILLE

8 – LE TAROT ET LE TOMBEAU DE FRANÇOIS II DE BRETAGNE

9 – LE TÉTRAGRAMME – ÉPÉE

10 – CE QUE DIT NOSTRADAMUS DE LUI-MÊME

11 – LE CALCUL DES ANNÉES SUR LE SCHÉMA

12 – L’ANOMALIE ASTROLOGIQUE

13 – UNE VISION

14 – LE PARCOURS INITIATIQUE

15 – FULCANELLI ET LA PIERRE  PHILOSOPHALE

16 –  SUR L’ENSEIGNEMENT DE CARLOS CASTANEDA

17 – LA TOUR EIFFEL ET GREENWICH

18 – LE BAPHOMET DES TEMPLIERS

19 – QUELQUES SYMBOLES TRADITIONNELS

20 – LES SIX ÉTAPES DE LA FORMATION DU SCHÉMA

21 – LE SCHÉMA OUVERT ET FERMÉ ET LES CENTURIES DE NOSTRADAMUS

22 – LE SCHÉMA SUR TROIS CARTES DU TAROT

23 – LES 4 NIVEAUX D’INTERPRÉTATIONS EN KABBALE

24 – L’ASTROLOGIE CELTIQUE

25 – LES PROPHETIES DE PARACELSE

26 – LA CROIX D’HENDAYE

27 – LES HEURES SUR LE SCHÉMA

28 – CASTANEDA ET LA LIGNÉE DES «NAGUALS»

29 – LE CHAR D’ÉZÉCHIEL

30 – SCHÉMA SPATIAL – SCHÉMA TEMPOREL

31 – DE LA FLEUR-DE-LYS À LA ROSE

32 – CASTANEDA ET LE SCHÉMA «MOULE HUMAIN»

33 – L’ASTROLOGIE ET L’ÉTOILE DE DAVID

34 – LE PETIT DRAGON D’ANNA MARIA ORTESE

35 – LES DEUX CODES DE NOSTRADAMUS

36 – LE PLANISPHÈRE À 37 ÉTOILES

37 – LE PLANISPHÈRE À 36 ÉTOILES

38 – LE PLANISPHÈRE À 35 ÉTOILES

39 – LE SECRET DU CARRÉ SATOR

40 – LE MERCURE DU TAROT DE MARSEILLE

41 – ABRACADABRA ET L’OPÉRATION ATBASH

42 – Robert Coover : Rose (L’aubépine)

Amel

Publicités

Le Cadeau de Connaissance de Nostradamus – Étude 1

Et ayant supputé et calculé les présentes prophéties, le tout par doctrine astronomique, et selon mon naturel instinct, et après quelque temps et dans celui comprenant depuis le temps que Saturne tournera entrer à sept du mois d’Avril jusqu’au 25 d’Août, Jupiter à 14 de Juin jusqu’au 7 d’Octobre, Mars depuis le 17 d’Avril jusqu’au 22 de Juin, Vénus depuis le 9 d’Avril jusqu’au 22 de Mai, Mercure depuis le 3 de Février jusqu’au 24 dudit. Et en après du 1 de Juin jusqu’au 24 dudit, et du 25 de Septembre jusqu’au 16 d’Octobre … »

img_1

Dans ce texte, extrait de sa LETTRE À HENRI SECOND, Nostradamus offre aux chercheurs un véritable Cadeau de Connaissance. Cette prophétie astrologique donne — à celui qui parvient à la résoudre — l’absolue certitude qu’il est bien en possession du Schéma sur lequel Nostradamus a codé ses Prophéties.

Remarque : La résolution de cette prophétie n’est possible qu’en imprimant le Schéma  du Phare sur du papier… et en s’aidant de l’étude-2 !

                                                     ***************

lettres

Adresse courriel:

schema.universel@gmail.com

À PROPOS DU CADEAU DE CONNAISSANCE DE NOSTRADAMUS – Étude 2

Pour résoudre la prophétie de l’étude-1 « Le Cadeau de Connaissance de Nostradamus » il faut imprimer les tableaux de la présente étude sur du papier.

Note: Les deux lignes qui se croisent dans le secteur de la baleine sont reliées avec la dernière ligne de la prophétie.

« Et ayant supputé et calculé les présentes prophéties, le tout par doctrine astronomique, et selon mon naturel instinct, et après quelque temps et dans celui comprenant depuis le temps que Saturne tournera entrer à sept du mois d’Avril jusqu’au 25 d’Août, Jupiter à 14 de Juin jusqu’au 7 d’Octobre, Mars depuis le 17 d’Avril jusqu’au 22 de Juin, Vénus depuis le 9 d’Avril jusqu’au 22 de Mai, Mercure depuis le 3 de Février jusqu’au 24 dudit. Et en après du 1 de Juin jusqu’au 24 dudit, et du 25 de Septembre jusqu’au 16 d’Octobre … »

loup

astrologie et kabbale

Deux énigmes du sepher yetsirah – Étude 3

Nostradamus, dans son introduction à la traduction des « Notes d’Horapollon » fait état du labeur intellectuel et des connaissances livresque essentielles à leur compréhension.

Je n’ay traduit ces deux livres en vain 

Mais pour montrer a gens laborieux

Que aux bones lettres se rende studieux

Des secrets puissent scavoir l’utilité …

Dans cette étude je soumets, à la sagacité des lecteurs, deux textes énigmatiques  extraits du Sepher Yetsirah ( Le Livre de la Création ) qui, à ce jour, n’ont jamais été compris ; même par les spécialistes « studieux aux bonnes lettres » de la Kabbale Hébraïque ! 

Traditionnellement les dix Séphiroth sont illustrées au moyen de l’Arbre Séphirotique… — qui n’est qu’un substitue du véritable « Arbre Séphirotique Originel » — que les kabbalistes ne pouvaient dévoiler sous la  forme du Schéma car ils auraient, par le fait même, révélé aux non-initiés le support géométrique de leur enseignement ; le Grand secret de leur tradition !

 

L’ARBRE SÉPHIROTIQUE

                                  blog_3_image_croped

Premier texte « énigmatique ! » 

Dix séphiroth Bélima : Dix et non neuf, dix et non onze. Discerne avec Sagesse et pénètre avec Intelligence. Exerce ton esprit sur elle, cherche, note, pense, imagine, rétablis les choses en place et fait assoir le créateur sur son trône. »

  

INTERPRÉTATION : La compréhension de cet extrait du Sepher Yetsirah sur les Séphiroth réside dans les raisonnements suivants : Entre les nombres 9 et 11 on ne peut mettre le nombre 10, car si tel était le cas on aurait la suite normale 9 – 10 – 11  suite qui ne peut pas être qualifiée « d’énigmatique ! » … On arrive donc à la conclusion que le 10 n’est pas un nombre mais « fabriquée » avec deux séphiroth — et plus précisément, comme l’indique ce deuxième extrait avec la Séphirah ( 1 ) du « commencement » et la Séphirah ( 9 ) de la « fin » ; déduction qui est confirmée  par  cet autre extrait du Sepher Yetsirah : 

« Dix Séphirot Bélima : La décade d’existence sortie du néant a sa fin liée à son commencement et son commencement lié à sa fin, comme une flamme est liée à un charbon ardent, car le seigneur est seul et il n’a pas de second, il ne peut avoir de second, et avant un que peut-tu compter ? »

…. de plus ; le classement des séphiroth en « Mondes » confirme que la Séphirah ( 10 ) est bien « fabriquée » avec deux séphiroth :

    Les Séphiroth  1 – 2 – 3 appartiennent au Monde de l’Émanation

                               4 – 5 – 6 au Monde de la Création

                               7 – 8 – 9 au Monde de la Formation

                                 et la Séphirah 10 , au Monde de la Fabrication !

Autre confirmation :

La Kabbale ne mentionne que neuf Causes créatrices ( voir le Tableau des Kabbalistes de l’étude – 1 ) ce qui implique que la  Séphirah 10, ne pouvant être de la nature d’une dixième Cause, est forcément l’union de plusieurs Causes ; et plus exactement de deux Causes. Ce qui vient d’être démontré !

Texte « énigmatique ! » laissé à la réflexion des lecteurs.

« Sept lettres doubles : Beth, Guimel, Daleth, Kaf, Phé, Reich, Tav. Sept et non six, sept et non huit. Réfléchis sur ce fait et le rend si évident que le Créateur conviendra de retourner sur son trône. »

INDICES :

Voir les positions des dix séphiroth sur l’Arbre séphirotique originel.

En Kabbale, le nombre sept est attribué au signe astrologique des Gémeaux

dont les « deux barres verticales » sont à associer symboliquement aux « deux grandes lignes obliques » du Schéma .

Les séphiroth « 3 et 5 » et « 2 et 4 » sont de part et d’autre de l’axe central du Schéma.

Adresse courriel:

schema.universel@gmail.com

LA LETTRE TUE – L’ESPRIT VIVIFIE – Étude 4

Après ses trois premières études, il est maintenant temps de répondre à la question que plusieurs se sont sûrement posée sur l’origine, la structure et la fonction du Schéma.

Son origine « spirituelle » provient de « visions » des Sages dans la sphère Causale de la manifestation.

Sa structure provient de la Kabbale — et je fais ici une révélation — car elle peut être reconstruite suite à l’observation d’une anomalie astrologique et numérique que les kabbalistes ont dissimulée dans le « Tableau des Lettres Hébraïques » ! ?.. 

Sa fonction est — pour les membres anciens ( Nostradamus – Paracelse – Boëhme et l’auteur du Tarot de Marseille ) et contemporains ( Castaneda – l’alchimiste Fulcanelli ) de la confrérie des « d’Hommes de Connaissance » — le support géométrique, numérique et astrologique dont ils se servent — pour structurer symboliquement leur  enseignements !

[  Mais je ne me fait pas d’illusion ! Je sais que, vu la complexité des notions auxquelles je m’apprête à initier les lecteurs que, parmi ceux qui en comprendront la lettre, peu parviendront à en pénétrer l’Esprit ; ce  lieu des « Connaissances certaines » surnommé affectueusement par les Anciens sages, La Dame des pensées : et je sais, puisque la tâche que je me suis donnée consiste à transmettre au moyen de l’écrit le Grand secret de la Tradition Hermétique, que cette initiation  risque de par sa nature « intellectuelle » de donner prise à la méprise mentionnée par le philosophe Martin Heidegger, dans son INTRODUCTION À LA MÉTAPHYSIQUE . ]

Les méprises dont la philosophie ne cesse d’être entourée sont surtout favorisées par ce que font les gens comme nous, c’est-à-dire les professeurs de philosophie. Leur besogne ordinaire, d’ailleurs justifiée et même utile, est de transmettre une certaine connaissance des philosophies déjà existantes, selon les exigences d’une bonne culture. On a ensuite l’impression que cela même est philosophie, alors que, dans le meilleur des cas, ce n’est que science de la philosophie. »

Adresse courriel:

schema.universel@gmail.com

Le chandelier, La balance et l’arche – Étude 5

LE CHANDELIER

Dans le Zohar  Rabbi Siméon dit : « Celui qui étudie attentivement la forme du chandelier à sept branches y découvre les mystères de la Sagesse suprême. »

blog 5 first image

LA GRANDE BALANCE CÉLESTE

Extrait du Sépher ha Qomah  Livre du Corps » sur la Balance. 

Il est l’Ancien des Jours, Il détruit les montagnes par sa colère et apaise la mer avec sa force. Il soutient tout de ses bras. Il a fabriqué les piliers antiques qui balancent sous son regard…»

blog 5 second image

 

L’ARCHE DE NOÉ

Le nombre 40 est celui de la durée du Déluge biblique. Cette limite est indiquée sur le Schéma par l’emplacement, sur la ligne de flottaison de l’Arche, de la lettre Mem, valeur 40 en Kabbale, et dont le symbole est « les Eaux  ».

blog 5 third image

 

Adresse courriel:

schema.universel@gmail.com

Les carrés magiques – Étude 6

img_6

En reliant les nombres des carrés magiques de Mars et de Vénus on obtient 240 ou 24 (secteur du Mercure sur le Schéma) car 6×36+24 = 240. Cette relation (Mars/Vénus = Mercure ) est véritablement « magiques » car elle correspond exactement à l’équation du Mercure de Jacob Boëhme.

  • La relation entre le Schéma et l’Alchimie est illustrée dans l’étude-21.
  • Les équations sont extraites de « Clef ou explication » de Jacob Boëhme.