LE SCHÉMA OUVERT ET FERMÉ ET LES CENTURIES DE NOSTRADAMUS – Étude 21

L’oeuvre de Nostradamus comprend dix Centuries de 100 quatrains ( excepté la 7ième, qui en a seulement 42 ). Dans le code de Nostradamus les 7 premières Centuries sont en relation avec les sept planètes du Schéma « ouvert » ( voir l’illustration ci-dessous ) et les Centuries 8 – 9 et 10 à la « fermeture » du Schéma.

schema-astro

LA FERMETURE DU SCHÉMA se fait au moyen de trois opérations. On enlève d’abord la planète Vénus — ensuite le couple Mercure, Soleil, — puis le couple Lune, Mars.

Après la disparition de ces cinq planètes [ extérieures au Temple de la Divinité ] on parvient finalement, avec Saturne et Jupiter, à l’intérieur du Temple. ( Voir l’illustration des « Équations de Boëhme », à la fin de cette étude. )

ouverture-schema

REMARQUE : Le décodage de l’ouvre de Nostradamus est si complexe que je ne peux expliquer en détail les opérations qui m’ont conduit aux révélations que je  viens de faire à propos des relations entre les trois dernières Centuries et la fermeture du Schéma. Le quatrain 14 de la Centurie III constitue une bonne introduction à la description des difficultés que j’ai rencontrées lors du décodage de Nostradamus.

                      Par le rameau du vaillant personnage

                      De France infime : par le père infelice

                      Honneur, richesses travail en son vieil âge

                      Pour avoir cru le conseil d’homme nice .

Ce quatrain sous-entend que l’interprétation des quatrains demande beaucoup de vaillance ; ce que confirme la suite des opérations que j’ai du faire après avoir trouvé l’emplacement des quatrains sur les trente-six secteurs du Schéma celtique. Est venu ensuite la construction d’une grille qu’il a fallue transformer et épurer progressivement avec les carrés magiques de la Lune ( 9×9 ), du Mercure ( 8×8 ), du Soleil ( 6×6 ), de Mars ( 5×5 ), de Jupiter ( 4×4 )  pour finalement obtenir … après plus de vingt-quatre années d’étude ( 1989 à 2014 ) des Centuries, des Sixains, des Présages, des Oracles d’Orapollon  le carré parfait de Saturne ( 3×3 ) ; la Pierre Philosophale !

LES ÉQUATIONS DE BOËHME ET L’ALCHIMIE :

Dans son livre CLEF OU EXPLICATION, le Théosophe allemand Jacob Boëhme ( 1575 – 1624 ) donne les « équations » des trois formes de la Matière du Grand Oeuvre Alchimique ; le Sel, le Soufre, et le Mercure ; équations qui sont  susceptibles d’intéresser ceux qui désireraient étudier les écrits de Boëhme et l’Alchimie au moyen de la symbolique du Schéma.

le-temple

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s