L’ASTROLOGIE CELTIQUE – Étude 24

L’Astrologie conventionnelle comprend douze signes comprenant trois décans chacun. Dans l’Astrologie celtique les 36 signes sont associés à un Arbre.

Dans la colonne « LETTRE OU PLANÈTES » les lecteurs — qui ont résolue l’énigme de l’étude-1 — peuvent placer les 28 lettres hébraïques et les symboles des sept planètes astrologiques. Le secteur « en pointillé » restant vide.

[  La liste est extraite du livre de Carol Carnac « L’astrologie Celtique ». ]

LETTRE OU PLANÈTE

SIGNE CELTIQUE DATE ARBRE
ROI (Céphée) 15 mars au 24 mars Sureau
ANDROMÈDE 25 mars au 4 avril Poirier
REINE (Cassiopée) 5 avril au 14 avril Orme
TRIANGLE 15 avril 24 avril Chêne
ÉRIDAN (Fleuve de vie) 25 avril au 4 mai Tilleul
PERSÉE (Héros solaire) 5 mai au 15 mai Épicéa
LIÈVRE 16 mai au 25 mai Hêtre
CHASSEUR (Orion) 26 mai au 5 juin Cerisier
COCHER 6 juin au 15 juin Gui
PETITE OURSE 16 juin au 25 juin Sapin
GRAND CHIEN 26 juin au 5 juillet Figuier
GRANDE OURSE 6 juillet au 16 juillet Marronnier
PETIT CHIEN 17 juillet au 26 juillet Noyer
HYDRE 27 juillet au 6 août Saule
NAVIRE (Vaisseau) 7 août au 17 août If
COUPE (Chaudron) 18 août au 27 août Sorbier
CENTAURE 28 août au 6 sept. Cognassier
CORBEAU 7 sept. au 17 sept. Genévrier
BOUVIER 18 sept, au 27 sept. Micocoulier
HERCULE (Héros terrestre) 28 sept. au 7 octobre Peuplier
COURONNE BORÉALE 8 octobre au 17 octobre Noisetier
SERPENT 18 octobre au 27 octobre Bouleau
DRAGON 28 octobre au 6 nov. Cornouiller
LOUP 7 nov. au 16 nov. Aulne
SERPENTAIRE (Homme serpent) 17 nov. au 26 nov. Pin
AUTEL 27 nov. au 6 décem. Buis
COURONNE AUSTRALE 7 décem. au 16 décem. Aubépine
HARPE (Lyre) 17 décem. au 26 décem. Charme
AIGLE 27 décem. au 5 janvier Frêne
FLÈCHE 6 janvier au 14 janvier Prunier
CYGNE 15 janvier au 24 janvier Pommier
DAUPHIN 25 janvier au 3 février Mélèze
POISSON AUSTRAL 4 février au 13 février Érable
PETIT CHEVAL 14 février au 23 février Cyprès
PÉGASE (Cheval ailé) 24 février au 4 mars Néflier
BALEINE 5 mars au 14 mars Châtaignier

LE CHÊNE ET LA PIERRE PLANTÉE

Les deux figures centrales de la tradition celto-nordique est le Chêne et la Pierre plantée. Dans le tableau des signes celtiques, le Chêne est l’arbre de la constellation du TRIANGLE occupé par Daleth ( Mars ) et la Pierre plantée est l’aiguille du Schéma ( Jupiter ). Deux figures que les celtes n’ont pas séparés ; tout comme l’exige l’adage kabbalistique : « Il ne faut jamais séparer Mars de Jupiter. »

Un texte celte Hanes Taliesin — cité dans « LES MYTHES CELTES – LA DÉESSE BLANCHE » de Robert Graves — confirme que les mythes celtes ont des racines bibliques et kabbalistiques … et qu’ils connaissaient le Schéma : « la merveille du monde qui ne peut être découverte ».

               

J’étais à Caer Bedion                                                       Yavhé ( Yod-Hé-Vav-Hé )

Tétragrammaton                                                             le tétragramme-épée                   

Je transportai Èon                                                                     ( étude-9 et 23 )

Au fond de la vallée d’Hébron .

J’étais dans l’arche                                      

Avec Noé et Alpha                                                                 L’arche ( étude-5 )     

Je vis la destruction

De Sodome et Gommorhe .

J’ai été instruit

Dans tout le système de l’univers                                 L’astrologie de la Kabbale

Je serai encore là au Jour du Jugement                 

Sur la face de la Terre .

J’ai été dans un fauteuil inconfortable                            Les 36 secteurs celtiques

Au-dessus de Caer Sidin                                                       qui entourent les trois

Et la roue qui tourbillonne                                                  cercles du Schéma

sans se déplacer entre trois éléments .      

                                        

N’est-ce pas la merveille du monde                               Le Schéma Universel

Qui ne peut être découverte .                                 

  

       QUATRE SIGNES CELTIQUES SUR LE SCHÉMA

      LE CYGNE – LE POMMIER : Secteur de la lettre MEM final

  Le cou du Cygne épouse la courbe du Schéma « temporel »

      où se trouve la lettre MEM final.

  Sur le Schéma « spatial » la lettre MEM final est sur le pommeau de l’épée.

  Sur le Schéma temporel-celtique elle est sur la banderole du mot CYGNE.

cygne

       LE POISSON AUSTRAL – L’ÉRABLE : secteur de la lettre PHÉ final

  Les deux petites « ailes », qui transportent ses graines dans les airs,

      coïncident parfaitement avec la structure du Schéma.

phe

      ANDROMÈDEPOIRIER : secteur de la lettre BETH

  En Kabbale la lettre Beth est attribué à Saturne.

  En astrologie Saturne a pour symboles : le bois, la terre, la pierre.

  Dans la mythologie grecque, Andromède, fille de Cassiopée et de Séphée,

      roi d’Éthiopie, fut attachée à un rocher situé au bord de la mer. 

  Extrait du récit celtique Câd Goddeu « Le combat des arbres » : « Souriant

      à côté du rocher demeurait le Poirier de nature ardente » .

poire

      LA BALEINE – CHÂTAIGNIER : secteur celtique sans lettre ni planètes

  Le Châtaignier, a des fruits ( châtaignes ) entourés d’une cupule épineuse.

      Son bois est utilisé pour les charpentes.

  Dans l’illustration on voit que le secteur de la BALEINE est à la base de la

      l’épine ( la flèche du Schéma ) qui soutient  la charpente du « Toit ».

toit

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s