LES 4 NIVEAUX D’INTERPRÉTATIONS EN KABBALE – Étude 23

LES LIVRES À L’ORIGINE DES TEXTES DE LA KABBALE HÉBRAÏQUE

Les cinq premiers livres de la Bible ( Le Pentateuque ).

— Le Bahir ( Livre de la Clarté ), publié en 1651, et considéré comme le

     premier livre de la littérature kabbalistique,

— Le Sépher Yetsirah ( Livre de la Création ) d’où sont extrait les relations

     entre les lettres hébraïques et l’astrologie,

— Le Sépher-Ha-Zohar ( Livre de la Lumière ) – 13 ième siècle – occupe une

     place centrale. Recueil de commentaire de la bible, composé essentiellement

     en Espagne à la fin du X111ième siècle par Moïse de Léon et  parfois attribué

     à Simon Bar-Yohaï, rabbin du 11ième  siècle.

En Kabbale, les textes peuvent être interprété selon quatres niveaux ( Pchat – Rémez – Drach – Sod ) dont les initiales forment le mot Pardès « Paradis ».

  • Pchat désigne la compréhension littérale ; comme croire que l’Arche de Noé n’est pas un symbole mais a existé matériellement.
  • Rémez désigne la connaissance par allusions, images ; comme dans l’expression “ Le Manteau de la Nuit “.
  • Drach signifie la connaissance explicité ; les notions théoriques de la kabbale .
  • Sod signifie “ Secret “ en hébreux ;  l’interprétation des textes au moyen du Schéma : Le Grand Secret de la Kabbale

Le niveau d’interprétation Sod n’est cependant pas atteint du seul fait de connaître l’existence du Schéma mais seulement lorsque qu’on le maîtrise suffisamment pour être en mesure d’interpréter soi-même les textes de la Tradition qui lui font référence.

Deux exemples d’interprétation de texte de kabbalistes à l’aide du Schéma.

             

LA DÎME

Le kabbaliste R.Yehouda ben Hanin ( XV1 ième siècle ), dans son livre « L’Arbre de vie » mentionne l’existence d’une dîme d’en-haut et d’une dîme d’en- bas.

« Le prélèvement est le secret de la Sagesse du début et la dîme est le secret de la Sagesse de la fin … alors le lit est disposé entre le nord et le sud. Et quand l’on prélève la seconde dîme ou la dîme du pauvre, alors son arc devint ferme. L’homme éclairé comprendra. »

la-dime

INTERPRÉTATION : Lorsqu’on tire la flèche l’arc de l’illustration se courbe. Une des extrémités de l’arc va ainsi rejoindre le Yod d’en-bas, la dîme du pauvre,  position du signe de la Vierge sur le Schéma. Le Yod du Tétragramme-épée est la dîme d’en-haut « le secret de la Sagesse du début ».

L’expression « … le lit est disposé entre le nord et le sud … » fait référence au positions des sept planètes sur le grand arc de cercle du Schéma : la Lune est au Sud et Saturne au Nord.

Le Zohar, Tome 1V, parle ainsi du Yod d’en-haut et du Yod d’en-bas : « Le nom, est un degré et Jéhovah est un autre degré ; et cependant tout ne fait qu’un, puisqu’un degré est le nom et l’autre la chose ( l’attribut inférieur ). Mais il y a nom et nom. Le Nom suprême de celui qui est inconnu et inconcevable est simplement « Nom » ; il est également appelé « Point suprême ». Le nom du degré inférieur est également « nom ». Il désigne Celui qui s’étend d’une extrémité du Ciel à l’autre. L’extrémité du Ciel est appelé « Souvenir ». Ce nom constitue le « Point d’en bas ». Au milieu du « Point Suprême » et du « Point d’en bas » se trouve « Le Livre du Souvenir », qui forme le trait d’union unissant les six directions d’en bas. Ainsi, le livre d’en haut désigne la loi écrite et le livre d’en bas désigne la loi orale ; et ces deux lois ne forment qu’une seule. »

LES 70 NATIONS

Un passage du Zohar (1,46a) enseigne : « qu’il y a sur la terre soixante-dix nations, placées chacune sous le pouvoir d’un ange, qui est en quelque manière la personnification de son génie. »

Le nombre 70 est la somme des nombres que la Kabbale attribue aux six signes astrologiques qui se retrouvent sur les plateaux de la balance cosmique : Taureau (6) Gémeaux (7) Cancer (8) Lion (9) Vierge (10) et Balance (30) — dont le total donne « 70 ».

INTERPRÉTATION 

Placés ainsi sur les deux plateaux qui, « se balancent » les 70 nations sont dans un perpétuel état d’instabilité car elles sont à l’extérieur des cinq nombres occupant l’intérieur du Temple de la divinité : Aleph (1) – Beith (2) – Guimel (3) – Daleth (4) – Hé (5).

[ Remarque : La somme des nombres 1 à 5 donne « 15 » —  le secteur attribué à  Saturne sur le Schéma Temporelet centre du petit cercle du Schéma Spatial : le paradis terrestre. ]

plateaux

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s