LE CALCUL DES ANNÉES SUR LE SCHÉMA – Étude 10

Nostradamus ( né à Saint-Rémy, en Provence le 14 décembre 1503 – mort le 2 juillet 1566 ) est issu d’une famille juive convertie au christianisme. Son grand-père maternel, Jean de Saint-Rémy était un notable fort respecté, qui avait exercé la médecine, avant d’être receveur à la cour royale de la ville : il eu une grande influence sur l’éducation de Nostradamus aux sciences de son temps « Astrologie – botanique – Astronomie ».

Les exégètes ont été particulièrement intrigués par la relation que Nostradamus, tout juste sorti de la faculté de médecine de Montpellier, a entretenu avec l’un des personnages les plus influent de son temps, Jules-César Scaliger ; médecin, poète, philosophe, botaniste et mathématicien. Cette rencontre — dont les commentateurs de l’oeuvre du prophète on parfois émis l’hypothèse qu’elle aurait été initié pour un motif occulte — prend aujourd’hui, grâce à la découverte du Schéma, l’allure d’une certitude !

Il est maintenant raisonnable de supposer que, durant les cinq années passées avec Scaliger, Nostradamus a reçu les volumes occultes dont il fait allusion dans sa lettre à son fils César :

« Et combien que cette occulte philosophie ne fusse réprouvée, je n’ai oncque voulu présenter leurs effrénées persuasions, combien que plusieurs volumes qui ont esté cachés pendant longs siècles me soient esté manifestés. Mais doutant de ce qui en adviendroit, j’en ay fait après lecture présent à Vulcain ( au feu ) … »

Scaliger — l’un des personnages les plus influent de son temps — était aussi un Initié. Il avait la mission d’enseigner à Nostradamus, comment utiliser le Schéma pour « coder » ses quatrains — d’où les remerciements que le prophète lui adresse dans une lettre datée de 1552 :

« Scaliger, homme savant et docte, de qui je me tiens plus redevable, que de personnage de ce monde. »

Les textes qui viennent d’être cités apportent donc, sous leur formulation énigmatique, des confirmations à l’effet que Nostradamus aurait été initié à la Kabbale par son grand-père Jean de Saint-Rémy —- et qu’il a hérité du grand secret des Kabbalistes ( le Schéma ) de Jules César Scaliger !

Extrait de la lettre de Nostradamus à son fils César : « Que la parole héréditaire de l’occulte prédiction sera dans [ mon ] estomac intercluse . »

IC-415-C1060L3300p13_croped

L’astrologie hébraïque étant  lunaire,  le positionnement des années commence sur le secteur du Chasseur – lettre heith, cancer ; demeure de la Lune en astrologie. ( voir sur l’illustration, le chiffre – 1 – encerclé ).

Nostradamus dit que ses prophéties sont « perpétuelles vaticinations, pour d’ici à l’année 3797 » ; ce qui implique qu’elles se terminent en réalité en  3796 ( le 16 ième secteur à partir du Chasseur, le Dragon ) car 105 X 36 + 16 = 3796 !

Le nouveau cycle commencera en 2017

Les maîtres de la Connaissance traditionnelle ont structuré le dévoilement des « Lois de l’Esprit » sur trois grandes époques de l’histoire du Monde : l’Égypte des pyramides étant le corps de la doctrine – Jésus l’âme, de la doctrine – et le prophétisme, son Esprit … qui est lui-même de structure trinaire :

  • Les prophéties de Paracelse » – éditions du Rocher. 
  • Les prophétie des 112 derniers papes de la Fin du Monde de Malachie.

*   Les prophéties de Nostradamus – édition « ne varietur » chez Slatkine.

L’apparition simultanée de ces trois prophètes ( leurs écrits ont tous été publiés au 16 ième siècle ) implique que l’accomplissement de leurs prophéties sera aussi simultanée

… la fin de la prophétie de Nostradamus coïncidant avec le règne du 112 ième et dernier pape de la prophétie de Malachie ; le pape actuel, François —  et l’année 2016 ! Le 110 ième pape était Jean Paul 11 et le 111 ième, Benoit XV1 ]

                                              

Extrait de la 112 ième et dernière prophétie de Malachie : « Pendant la dernière persécution que souffrira la sainte Eglise Romaine siégera Pierre le Romain. Il paitra les brebis au milieu de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la ville aux sept collines sera détruite : et le Juge redoutable jugera le peuple. »

Remarque : Les sept collines sont les secteurs des sept planètes du grand arc-de-cercle au bas du Schéma. ( voir l’Étude-1 )

FIN DU CYCLE PROPHÉTIQUE ET DÉBUT DU NOUVEAU CYCLE

La fin de la prophétie de Nostradamus étant en 2016 – sur le secteur du Dragon – le nouveau cycle débutera en 2017 – sur le secteur du Loup.

L’ANOMALIE ASTROLOGIQUE – Étude 11

Les modernes font deux erreurs opposées à propos des Anciens : soit ils les imaginent possédant des pouvoirs surnaturels – ou – plaçant leurs sciences bien au dessus, rangent leurs écrits — qu’ils ne comprennent pas, faute de les avoir étudiés — dans le rayon des affabulations : c’est en particulier le cas de ceux qui se moquent de la prétention des Alchimistes à faire de l’Or ; ignorants que l’Or des alchimistes n’est pas matériel mais symbolique

Citation d’Armel Guerne dans sa Préface à LES PROPHÉTIES DE PARACELSE aux Éditions Durocher:

«  Car malgré les jugements supérieurs et l’invétéré – mais inexplicable – habitude que nous avons de nous supposer, nous et nos connaissances, tellement plus élevés que les anciens, je me demande, moi, pourquoi tel out tel homme de tel ou tel temps serait nécessairement un imbécile ou un petit enfant vis-à-vis de nous, pourquoi nous conservons ce sourire indulgent quand nous parlons d’eux, et pourquoi, s’ils n’étaient pas plus bêtes que nous, leurs techniques seraient plus bêtes que les nôtres et leur pensée moins valable dans l’absolu. Je me demande si ce n’est pas, plutôt, par notre seule et propre incapacité, notre faiblesse moderne, l’affaiblissement des sens et l’extinction de l’esprit, par la diminution incontestable de l’âme en nous, que nous restons incapables de les comprendre. »

mais je n’ai jamais fait cette erreur  de jugement car mes lectures des textes hermétiques et mes conversations avec des amis instruits aux Sciences Traditionnelles m’ont appris à respecter le savoir des Anciens. C’est grâce à cette attitude que je fus amené à prêter une attention particulière à la présence d’une « anomalie », dans le TABLEAU DES LETTRES de la Kabbale Hébraïque.

C’est cette anomalie qui m’a conduit à la découverte du Schéma !

Dans le TABLEAU DES LETTRES de la Kabbale on remarque en effet une anomalie astrologique : La planète Vénus-80 ( demeure du Taureau et de la Balance sur la Carte du Ciel ) est placée entre les signes du Capricorne-70 et du Verseau-90 ; deux signes qui ont leur demeure en Saturne. 

blog 2 2

Plusieurs tentatives infructueuses de résolution de cette anomalie, sur la « Carte du Ciel » m’ont finalement amené à la conclusion que la seule façon de la résoudre consistait à concevoir que les kabbalistes utilisaient un Zodiaque déformé … [ L’analyse détaillée de ces transformations est traitée à l’Étude-18 ]

Les six transformations du Cercle Astrologique :

IC-415-C1060L3300p59_croped_blog_12

Mystique, logique et secret

Extrait du « Guide des Égarés » de Maïmonide ( philosophe juif, 1135-1204 ) dans son ¨ Guide des Égarés ¨( t.1,ch. LXX1, p.333 ).

Sache, dit Maïmonide à son disciple, que les nombreuses sciences que possédait notre nation ( juive ) pour approfondir ces sujets ( métaphysiques ) se sont perdues tant par la longueur de temps que par la domination que les peuples barbares exerçaient sur nous et aussi parce que ces sujets, ainsi que nous l’avons, n’étaient point livré à tout le monde, les textes des Écritures étaient la seule chose qui fût abordable pour tous.

Maïmonide dit que les secrets de la Thora se seraient perdus ! Perdus en effet, pour ceux qui cherchaient dans les écrits des kabbalistes … un système philosophique, des enseignements de sagesse ou religieux…. mais perdus aussi pour tous les kabbalistes anciens ou modernes qui, n’étant pas initiés aux mystères, ne savent pas que les textes les plus énigmatiques de la  Kabbale ( Sepher Yetsirah – Bahir etc ) ont été rédigés d’après un Schéma créé par les Fondateurs de leur Science ; pour décrire leurs Visions du mouvement des formes créatrices Originelles dans la Sphère Causale de la manifestation Spirituelle ! 

Une vision – Étude 12

En 1979 ( lors de l’écoute d’Oxygène de Jean Michel Jarre ) j’ai eu la vision  « de la Lumière qui rayonne dans les ténèbres » décrite par Jean dans l’Apocalypse, et que le Maître Spirituel Bô Yin Râ illustre, sous le titre FIAT LUX, dans son livre  MONDES …

… vision qui préfigurait la découverte que j’allais faire, en 1989, du Schéma Universel de la connaissance.

DESCRIPTION DE LA VISION

Debout, sans perte de conscience du monde environnant — la musique de Jarre me faisant imaginer le rivage d’une mer et des cris de mouettes — j’ai eu soudain l’impression que le temps s’était arrêté. Puis au dessus de moi je vis un dôme d’où sortaient des rayons de couleurs pastel, aux formes triangulaires allongées, qui descendaient lentement vers moi …

… puis, sans transition, la vision se retrouva sur ma gauche et se transforma en une grande roue dont les rayons entamèrent un lent mouvement d’environ 130 degrés du Haut vers le Bas. ( Voir l’Étude-25 )

LE PARCOURS INITIATIQUE – Étude 13

petits_mystères

grands_mystères

Remarque : En Kabbale, la lettre de valeur 300, pointée à gauche, est appelée « Sin » — et celle pointée à droite est appelée « Schin ».

Les deux premières illustrations montrent le parcours que suit l’homme, de son Origine spirituelle ( Aleph-1 ) à son incarnation dans un corps Physique ( Yod-10 ) à ( Tsadé-90 ). La Tradition les appelle, les Petits Mystères – les notions spirituelles accessibles au Mental …

… pour les distinguer des Grands Mystères ; les étapes qui conduisent à la maîtrise des forces spirituelles intérieures symbolisées par le « crochet » — et, sur la troisième illustration, par l’ascension des six lettres finales de la Montagne Sacré, qui s’élève du Sud vers le Nord

Rabbi Yehouda dit : « Celui qui opère l’union des deux degrés célestes symbolisés par le Nord et le Sud est sûr de participer au monde futur…» ( A.D. GRAD – LE LIVRE DES PRINCIPES KABBALISTIQUES )

L’ASCENSION DE LA MONTAGNE SACRÉE

L’Ascension commence avec l’arcane Kaf final ( 500 ) et se termine avec Aleph final ( 1000 ) qui occupe le petit cercle du Schéma réservé à Saturne. La septième planète de la série : Lune, Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter, Saturne.

L’alchimiste Basile Valentin, parlant du « pèlerin » ou « voyageur » dit : « Il doit traverser six villes célestes avant de fixer sa résidence dans la septième. »

                               SYMBOLIQUE DES LETTRES FINALES

500  Kaf final           Lever du soleil de la Mémoire Originelle.

                                  Début de la Réalisation finale. Palais, germe.

                               

600  Mem final        Solidification des Eaux. Engendrement de l’Homme

                                  Spirituel.

700  Noun final       Mort spirituelle comme condition à l’entrée dans le

                                  Sanctuaire des Mystères.

800  Phé final           Résurrection. Ultime ouverture.

900  Tsadé final        L’Homme devenu Arbre vivant de la Tradition

                                               attend son couronnement. Perfection cosmique.

1000  Aleph final      Couronne.          

                                

Zohar 1,35 « Une tradition nous apprend que l’arbre de Vie a une hauteur de cinq cent ans de marche et que toutes les eaux de la création coulent à son pied et se dirigent dans les différentes directions. L’arbre de Vie est planté exactement au milieu du Jardin, et c’est à son pied que les eaux prennent leurs différentes directions. »

Interprétation Les nombres 5 – 50 et 500 du TABLEAU DES KABBALISTES font partie de la série des « graines ». Le Zohar relie donc le nombre 500 à la hauteur de l’arbre de Vie car, en tant que « graine », il comprend en puissance l’arbre entier.

[ Le tronc de l’arbre de Vie accueille les six lettres finales et ses branches sont constituées par les arcs-de-cercles en pointillés. ]

Sur l’enseignement de Carlos Casteneda – Étude 14

Dans les illustrations ci-dessous on voit que Carlos Castaneda ( un initié contemporain aux pratiques des anciens Toltèques ) — en publiant ses neuf livres sous deux formats différents — révèle que son enseignement est relié à la Kabbale hébraïque ; ses sept premiers livres sont publiés dans un format plus petit que le les deux derniers ; l’Art de rêver et Le Voyage définitif sont plus allongés car ils sont associé à KAf final et MEM final ; lettres qui en Kabbale sont dessinées plus allongées que les vingt-deux lettres de base.

 Livres de Castaneda

RELATIONS ENTRE LES LETTRES HÉBRAÏQUES ET LES TITRES DES LIVRES DE CASTANEDA

  Si l’on place Ayin-70 ( symbole du l’Oeil en kabbale ) vis-à-vis Voir — la lettre « Schin » ( symbole du feu ) se retrouve vis-à-vis Le feu du dedans !

  « Le voyage à Ixlan » est associé à la lettre « Phé » ( 80 ) qui est sur la circonférence du petit cercle du Schéma réservé à la lettre Beith ( Saturne – symbole de la Terre en astrologie ). Et les deux lignes qui se « croisent » dans ce cercle forment le « X » de « Ix—tlan ».

blog 2 1

RELATION ENTRE LE TAROT ET LE SECOND ANNEAU DE POUVOIR

  Sur la couverture du livre « Le second anneau de pouvoir » il y a deux chiens qui se font face tout comme dans l’arcane XVIII du Tarot ( la Lune ).

  La second anneau de pouvoir est associé à la lettre « Qôf » attribuée à l’arcane de la Lune. ( voir l’Étude-7 )

RELATION ENTRE LE TAROT ET LE FEU DU DEDANS

La couverture du livre « Le feu du dedans » ( Schin – 300 ) ressemble à l’arcane XIX « le Soleil ( Reich – 200 ), mais ces deux illustrations ne sont pareilles qu’en apparence, car dans le « Feu du dedans » il y a « deux » soleils et dans l’arcane du Soleil il y a « un » soleil : similitude qui nous invite à les additionner ; ce qui donne 500 ( Kaf final ) ; la graine de l’Arbre de la Vie du récit biblique.

blog 2 2 1

Dans « L’herbe du diable et la petite fumée », page 70, Castaneda fait allusion aux positions « spatiale et temporelle » de Kaf final ( 500 ) sur « l’Arbre de  la Vie » du récit biblique : Don Juan lui dit : Mon bienfaiteur disait que l’herbe du diable conserve ceux qui veulent la puissance … j’ai moi aussi ressenti cette énergie en moi. Cette impression que vous avez aujourd’hui, je l’ai eue, cinq cents fois plus forte … j’ai sauté si haut que j’ai arraché des feuilles au sommet des arbres les plus haut … Simplement pour effrayer des Indiens… et don Juan ajoute : Ils n’ont vu qu’un Indien fou, ou bien quelque chose qui s’agitait à la cime des arbres .»

blog 2 2 2Dans ce récit Castaneda parle d’un indien fou. Sur l’illustration ci-contre on voit que le 500 « du bas  » est l’emplacement de l’Arcane du Fou ; ce qui explique l’expression, Indien fou !

Adresse courriel:

schema.universel@gmail.com

LA TOUR EIFFEL et GREENWICH – Étude 15

Dans cette étude je fais deux hypothèses :

  Gustave Eiffel a construit la Tour qui porte son nom sous la direction de membres de la Franc-Maçonnerie qui voulaient ainsi offrir à la France un monument symbolisant la dimension spatiale du Schéma, la Trompette, qui a la forme de la Tour Eiffel …

  Et les Francs-Maçons associent l’Angleterre — avec l’Observatoire de Greenwich ( inauguré en 1851 ) à la dimension temporelle du Schéma …

L’année 1851 tombe sur le secteur 15 du Schéma – lettre Beith, Saturne – le petit cercle du Schéma … où se croisent deux lignes formant un angle  … comme dans … « Angle-Terre » …

angle-terre

REMARQUE : Pour trouver la position d’un nombres supérieur à 36 sur le Schéma il faut — en plaçant le nombre « 1 » sur le secteur du Loup —  diviser ce nombre par 36. Le « reste » est la position du secteur cherché sur le Schéma. Exemple : 1851 = 52 X 36 + 15

Pour trouver la position d’un nombres sur l’un des 36 secteurs du Schéma celtique il faut diviser tout nombre supérieur à trente-six, par 36 ;  son « reste » indique la position de ce nombre sur l’un des signes de l’Astrologie celtique. Les calculs commencent sur le secteur du « Loup ». ( Voir l’étude-16 )

L’analyse de certains « mots » donnent souvent des résultats intéressants ;  qu’il faut cependant, parfois, prendre avec un grain de sel … Exemple : La Tour Eiffel est construite à Paris sur la rive gauche de la Seine ; Paris et la Seine sont donc relié géographiquement  et  kabbalistiquement 

P A R I S  ( 16 + 1 + 18 + 9 + 19 ) = 63 — 36 = 27, secteur de [ Mars ] planétaire.

S E I N E  ( 19 + 5 + 9 + 14 + 5 ) = 52 — 36 = 16, secteur de [ Jupiter ] principe.

… et la Kabbale dit : Il ne faut jamais séparer Mars de Jupiter !

ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE LA TOUR EIFFEL ET LE SCHÉMA

— La Tour Eiffel a été érigée sur le Champ de Mars en « 1889 ». Ce nombre est associé à Mars car ( 1889 ÷ 36 = 52 X 36 = 1872 — 1889 = 17 !

— Les trois plates formes horizontales de la Tour coïncident avec les arcs-de-cercles du Schéma !

— La Tour Eiffel avait, à l’origine, 300 mètres de hauteur — nombre de la lettre Schin qui, sur le Schéma, est située exactement à la base de la Tour !

Chacun des côtés de la base de la Tour Eiffel mesure 125 mètres ; nombre qui soustrait de 108 ( multiple de 36 ) donne 17, secteur de Mars. Ce qui renvoie encore au Champ de Mars !

LE BAPHOMET DES TEMPLIERS – Étude 16

L’ordre militaire et religieux des Templiers, fondé en 1119 à Jérusalem par Hugues de Payns fut supprimé en 1312 par le pape Clément V. Après un long procès ( 1307 – 1314 ) le roi Philippe le Bel, désirant s’emparer de leurs biens et détruire leur puissance, fit arrêter 138 d’entre eux et en fit périr un grand nombre sur le bûcher, dont leur grand maître, Jacques de Molay.

Lors du procès on accusa les Templiers de quatre griefs majeurs :

  Insulte à la croix, reniement du Christ.

  Omission des paroles de la consécration lors de la messe.

  Accusation, non fondées, de pratiques homosexuelles.

  Adoration de la statue d’un homme barbu avec des cornes

      ressemblant à un diable ( le Baphomet ) ; considérée par les Templiers

      comme l’image du vrai Dieu. ( voir l’Étude-8 )

baphomet

Le Baphomet de mon étude est l’exacte reproduction du Baphomet de l’église Saint-Merry, à Paris, illustré dans le livre « LE BAPHOMET IDÉAL TEMPLIER » où Alain Marillac — comme de nombreux chercheurs avant lui — émet différentes hypothèses sur le sens du mot « Baphomet ».

CONCORDANCES ENTRE LE SCHÉMA ET LE BAPHOMET

Si dans Baphomet on sépare BA ( Alpha, Beth – Alphabet ) de PHOMET on voit que le Baphomet est le Schéma des Templiers :

  BA ( 15, 14 ) = 29 – Saturne, le petit cercle qui est entouré par les ailes du

Baphomet.

  PHOMET ( 1, 21, 36, 33, 18, 6 ) = 115 – Kaf final. La position où se croisent    ses ailes.  ( Voir l’étude-13 )

                                                     *************

La somme des secteurs du Schéma sur lesquels se retrouvent les lettreshébraïques du mot BAPHOMET donne 144 ( où 36 ) car 4X36 = 144. Et le secteur 36 est occupé par « Ayin ». La lettre de l’arcane du Diable, en Tarot  ( voir l’étude-7 ) … ce qui explique que lors du procès un des Templiers a décrit le Baphomet … comme ressemblant à un diable :

Témoignage de Gaucerand de Montpezat : Nous avons trois articles que personne ne connaîtra jamais, excepté Dieu, le diable et les Maîtres. »     [Gérard de Sède «  LES TEMPLIERS SONT PARMIS NOUS », page 139. ]

QUELQUES SYMBOLES TRADITIONNELS – Étude 17

LA ROSE + CROIX

tetragrame-epee

LE SIGLE SECRET DES ROSE + CROIX 

schema

Dans son livre SILENCE APRÈS LES CLAMEURS , Michel Maïer affirme que les Frères de la Rose-Croix avaient un sigle qui symbolisait leur doctrine. Placé sur le Schéma cela donne :

R : Frénésie, passionrelié à Mem « Les Eaux » et au scorpion, signe deau.

C : Lunerelié au signe du cancer, demeure de la Lune.

O : Soleilrelié au signe du lion, demeure du Soleil.

S  : Emplacement sur le Schéma de larcane du Soleil, en Tarot.

JE : Jésusle « Moi spirituel ».

REMARQUE : Sur le Schéma, Jésus occupe la position de Mars, valeur 4 en kabbale. Elle correspond, dans lenseignement du maître spirituel Bô Yin Râ , à la quatrième des vingt visions dans la Sphère Causale, illustrées dans son livre « Mondes ». Le moment, où dans le premier monde spirituel créé — le «Verbe »  devient « moi » dans sa propre création.

        LE LYS  & LA ROSE AVEC SES ÉPINES

le-lys-rose-epines

LE MYTHE DE LA TERRE CARRÉE SUR LE SCHÉMA

mythe-de-la-terre

LES BÂTONS CROISÉS

Alberto Manguel, ¨ DANS LA FORÊT DU MIROIR ¨ page 157. « Pour les Guaranis, dAmérique du Sud, les bâtons croisés, – yvyra yuasa sont dans leur cosmologie, ce qui soutient le domaine terrestre. » les bâtons croisée font évidemment référence aux deux grandes lignes qui se croisent dans le petit cercle de Saturne sur le Schéma ; symbole de la « Terre ».

CARRÉ ET POINT DANS LE PETIT CERCLE 

Zohar :« Les mots »¨ et vous craindrez mon sanctuaire ¨ ( Lévitique X1X,30 ) désignent le point qui est au milieu et quil faut craindre plus que tout le reste, parce que celui qui enfreint ce commandement est passible de mort, comme dit le verset ( Exode XXX1,14 ):  Celui qui le violera sera mis à mort. Qui le viole ? Celui qui entre dans le cercle et le carré, là où réside le point et qui le souille. Celui-là est passible de mort. Voilà pourquoi il est dit : Vous craindrez ¨ . Ce point sappelle ¨ Ani moi ¨ ; cest sur lui que repose celui qui est caché en haut et nest pas découvert, à savoir Dieu, et tout est un. »

LES SIX ÉTAPES DE LA FORMATION DU SCHÉMA – Étude 18

Dans l’Étude-11 on a vu que l’anomalie astrologique —  Vénus-80 est entre  Capricorne-70 et Verseau-90 — a été solutionnées au moyen de  six transformations géométriques du Cercle astrologique …

Dans la présente étude nous allons voir que ces six transformations ne sont pas uniquement géométriques … mais qu’elles décrivent aussi les six étapes de la Création du Monde de la Genèse biblique !

carte-du-ciel-et-sept-planetes

1 ière TRANSFORMATION

On fait subir une Torsion au Cercle Astrologique.

premiere-transformation

Cette torsion engendre le noeud dont parle le Zohar ( 1,32a ) : « La première lettre de l’alphabet ( Aleph ) planait, au commencement des choses, au-dessus du noeud auquel elle servit de couronne. »

Aleph est « l’Esprit de Dieu » mentionné dans le premier jour du récit biblique de la Création du Monde : « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et nue. L’Esprit de Dieu se mouvait sur les eaux. Dieu sépara la lumière des ténèbres. »

2 ième TRANSFORMATION

À partir du centre du petit cercle ( position de la lettre Aleph – l’Esprit de Dieu ) on trace deux droites qui aboutissent en Cancer et en Lion, demeures des deux luminaires ;  la Lune et le Soleil.

deuxieme-transformation

3-4-transformations

C’est « symboliquement » en relation avec la forme en « O » des cercles du Schéma que le récit du deuxième jour du récit de la Création dit : « Qu’il y ait un firmament entre les eaux. Qu’il sépare les eaux d’avec les eaux. »

tetragramme-epee

Sur l’illustration du Tétragramme-Épée en voit que la lettre Vav sépare les Eaux supérieures des Eaux inférieures. Cette séparation est mentionnée dans  l’extrait ( III,223b ) du Zohar : L’Aleph a la forme de deux Yod séparés par un Vav ; c’est le Vav qui sépare les eaux d’en haut ( supérieures ) avec celles d’en bas ( inférieures ) . »

les-eaux

5-6-operations

Les opérations 5 et 6 sont en relation avec les jours 4 – 5 – 6 de la Création.

4 ième jour : « Qu’il y ait des luminaires, pour séparer le jour de la nuit et qu’ils servent de signes. Et Dieu fit les étoiles.

5 ième jour : « Que les eaux foisonnent d’êtres vivants, de grands animaux aquatiques ( Lune ) de volatiles ailés. ( Mercure )

6 ième jour : « Que la terre fasse sortir des êtres animés, du bétail ( Vénus ), des bêtes sauvages ( Mars ), et tout ce qui rampe ( Jupiter ) sur la terre ( Saturne ).

arbre-de-vie-et-du-mal

Après qu’Adam et Ève — pour avoir succombé à la ruse du serpent — furent chassés du paradis terrestre, Yahweh plaça des chérubins avec « la flamme du glaive en zigzag » pour garder le chemin de l’Arbre-de-Vie. Et le serpent « qui marchait debout dans le Paradis terrestre » fut condamné à ramper sur la terre  … [ Genèse ( 3, 14,15 ) ( 3,24 ) ]

LE SCHÉMA OUVERT ET FERMÉ ET LES CENTURIES DE NOSTRADAMUS – Étude 19

L’oeuvre de Nostradamus comprend dix Centuries de 100 quatrains ( excepté la 7ième, qui en a seulement 42 ). Les sept premières Centuries sont en relation avec les sept planètes du « Schéma ouvert » — et les Centuries 8 – 9 et 10 sont reliées aux trois opérations de « fermeture » du Schéma.

schema-astro

Lors de la « FERMETURE DU SCHÉMA » on enlève d’abord la planète Vénus — on fait ensuite disparaître le couple Mercure, Soleil, et finalement, le couple Lune, Mars.

Après la disparition — en un mouvement ascendant — des planètes [ lune, mercure, vénus, soleil, mars ] on parvient finalement, avec Jupiter et Saturne à l’intérieur du Temple de la divinité. ( Voir l’illustration des « Équations de Boëhme », à la fin de cette étude. )

ouverture-schema

REMARQUE : Le décodage de l’ouvre de Nostradamus est si complexe que je ne peux expliquer en détail les opérations qui m’ont conduit aux révélations que je  viens de faire à propos des relations entre les trois dernières Centuries et la fermeture du Schéma. Le quatrain 14 de la Centurie III constitue une bonne introduction à la description des difficultés que j’ai rencontrées lors du décodage de Nostradamus.

                      Par le rameau du vaillant personnage

                      De France infime : par le père infelice

                      Honneur, richesses travail en son vieil âge

                      Pour avoir cru le conseil d’homme nice .

Ce quatrain sous-entend que l’interprétation des quatrains demande beaucoup de vaillance ; ce que confirme la suite des opérations que j’ai du faire après avoir trouvé l’emplacement des quatrains sur les trente-six secteurs du Schéma celtique. Est venu ensuite la construction d’une grille qu’il a fallue transformer et épurer progressivement avec les carrés magiques de la Lune ( 9×9 ), du Mercure ( 8×8 ), du Soleil ( 6×6 ), de Mars ( 5×5 ), de Jupiter ( 4×4 )  pour finalement obtenir … après plus de vingt-quatre années d’étude ( 1989 à 2014 ) des Centuries, des Sixains, des Présages, des Oracles d’Orapollon  le carré parfait de Saturne ( 3×3 ) ; la Pierre Philosophale !

LES ÉQUATIONS DE BOËHME ET L’ALCHIMIE :

Dans son livre CLEF OU EXPLICATION, le Théosophe allemand Jacob Boëhme ( 1575 – 1624 ) donne les « équations » des trois formes de la Matière du Grand Oeuvre Alchimique ; le Sel, le Soufre, et le Mercure ; équations qui sont  susceptibles d’intéresser ceux qui désireraient étudier les écrits de Boëhme et l’Alchimie au moyen de la symbolique du Schéma.

le-temple